ZD Conception en chargement
pattern bleu 1pattern bleu 2pattern bleu 3

Paris vous ouvre ses portes pour cet événement design incontournable

 

Plus que jamais, Paris affirme sa position d’acteur incontournable du Design sur la scène internationale avec cette 9e édition. Du 5 au 14 septembre, c’est toute la ville Lumière qui est devenu le théâtre d’une actualité créative intense. Cette PDW, véritable creuset de la création du design internationale, se veut ancrée dans sa ville et dans ton temps.

Placés sous le signe de l’hybridation, ces dix jours ont été l’occasion pour les visiteurs et professionnels de plonger dans les secrets du mélange des genres… Qu’il s’agisse d’hybridation fonctionnelle, esthétique ou technologique en matière de design, ou de confrontation des époques en matière de lieux d’exposition, les amoureux de design furent sous le charme de cette programmation éclectique et pleine de surprises

Elle a proposé de vivre une expérience unique rythmée par des promenades thématiques, des conférences, des installations éphémères et des expositions qui illustraient l’approche plurielle et pluri-disciplinaire du design international. Les portes sont ouvertes, en route !

PDW tabouret géant Ublick

200 lieux de prestige à découvrir dans la capitale

Dans un souci d’abolition des frontières, à l’heure du décloisonnement des institutions, la #PDW a été également l’occasion de (re)découvrir quatre quartiers emblématiques de la ville lumière par le prisme de l’innovation et de la création contemporaine. Huit promenades thématiques ont ainsi été proposées dans 4 quartiers : Saint-Germain-des-Prés, Barbès-Stalingrad, les Halles-Marais-Bastille, Opéra-Concorde-Étoile.

Musées, institutions culturelles, hôtels, restaurants, ateliers d’artistes, boutiques et galeries, tous se métamorphosent pour accueillir tout ce que le monde du design génère de plus innovant et suscite d’émerveillement. Recyclage, aménagement de l’espace de travail, art et design, design culinaire étaient les mots-clés de cette édition.

L’occasion était donnée de rencontrer des créateurs de renom, comme le grand architecte japonais Sou Fujimoto, qui a conçu les projets de l’Arbre Blanc de Montpellier et Mille Arbres à Paris. Les jeunes talents de tous les pays étaient à découvrir dans le « off ». Une cinquantaine d’entre eux présentait des prototypes et des collections inédites dans plus de 30 lieux dans le nord du Marais. Le quartier Vertbois a accueilli aussi les expositions d’écoles françaises et internationales, telles que The Oslo School of Architecture and Design (Norvège) et la Design Academy Eindhoven (Pays-Bas). Y a été également présenté le projet Lille Métropole, qui sera capitale du design en 2020.

Le patrimoine mis en avant

La Paris Design Week a permis de (re)découvrir des lieux patrimoniaux. Avec ses luminaires Voiles en papier washi, Céline Wright a illuminé l’escalier d’honneur du Musée des archives nationales, dans la cour duquel trône un tabouret géant, de la taille d’un monument, par Ublik, atelier parisien d’expérimentations. Les résidents des Ateliers de Paris, dont Pierre Charrié ou le duo Superpoly, mettaient en scène des objets lumineux sous le titre « Fantasmagorie » à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

PDW voiles papier washi Céline Wright